START

 

 

Bienvenue, nous sommes le

Ajoutez des photos, des anecdotes, des mots d'enfants....contactez moi

[ .. ]

[ .. ]Anecdotes

« Accouchement vu par Lisa de l’intérieur !! »

 

Dimanche 30 décembre, il est environ 9h00 du matin, papa et maman font la grasse matinée.
Maman qui ne dormait plus, ressent un bruit bizarre comme un craquement dans le bas du ventre. 10 minutes plus tard un deuxième. Quelques minutes après, maman perdait les eaux. Elle avait l'impression d'avoir fait " pipi " . Sans rien dire, elle se lève et se prépare. Puis dit à papa qu'il faudrait aller à la maternité . Il ne  la croyait pas, ne la prenait pas au sérieux. Mais quand il comprit que c'était le moment, il changea vite de couleur : il est devenu tout pâle.
Arrivés à la maternité, la sage femme examine maman et lui annonce que ce n 'était pas la perte des eaux mais sûrement de l'incontinence. Maman passe un monitoring de contrôle qui ne montre rien de spécial : aucune contraction !
C'est en se rhabillant que maman perd le bouchon muqueux qui a sûrement provoqué le début du travail.
12h00, papa et maman rentrent à la maison. Ils avaient invité papy et mamie à manger. Les contractions commencent à arriver comme une douleur de règles. Maman a bu un jus d'orange qui n'est pas passé. Elle a de plus en plus mal mais préfère attendre car la sage femme et son gynéco lui avait dit que ce n'était pas pour aujourd'hui. Les contractions sont espacées de trois minutes et demie, papa décide de téléphoner et on lui dit de lui faire prendre un bain ; ce qui la bien soulagée. Ensuite, elle s'allonge pour se reposer  mais comme c'était de plus en plus douloureux ; ils se rendent à la maternité.
16h30 : la sage femme examine de nouveau maman et lui annonce que son col est ouvert de 5cms ; maman étaient contente et se sentait soulagée de savoir que le travail avait bien avancée ; elle lui avait même dit : "  oh s'il vous plaît dites moi que mon col est ouvert ". D'autant plus que ce matin, son col n'était qu'à un doigt.
Direction salle de travail : maman serre papa très fort contre elle à chaque contraction mais elle pensait que ce serait encore plus douloureux . Elle se concentre tellement sur sa respiration apprise en cours d'accouchement qu'elle arrive à mieux gérer la douleur.
Soudain, maman a envie de pousser et dit à papa d'aller chercher la sage femme, que c'était le moment. Elle avait la sensation que j'étais déjà là, ma tête prête à sortir. La sage femme examine de nouveau et là dit à maman : " vous êtes une rapide Mme XX ; dilatation complète ! " Maman a ressenti un grand soulagement à l'idée que c'était bientôt fini, que j'allais enfin arrivée.
A partir de ce moment, tout a été vite.
En traversant le couloir pour rejoindre la salle d'accouchement, elle se dit : " enfin, quand je repasserai dans l'autre sens, j'aurais mon bébé dans mes bras".Elle regarde papa qui suit. Il est bien pâle . Lui aussi se disait : "  vivement qu'on repasse dans l'autre sens ! "
La sage-femme est très gentille et lui dit que dès qu'elle a envie de pousser alors, elle pousse. Mais maman a peur, très peur même de ne pas y arriver. D'ailleurs elle n'a pas arrêter de le dire : "  je n 'y arriverai jamais " . Tout le monde essaye de la rassurer. Maman a dit à une sage femme que si elle pousse, elle fait " caca " mais celle-ci la rassure en disant que c'était normal comme sensation, que c'est la tête qui appuie. Papa n'en peut plus. Le pauvre, maman le serre tellement fort qu'il est entrain d'étouffer. D'ailleurs entre deux poussées, la sage femme lui dit de le lâcher, de le laisser respirer.
A un moment une des sage femme lui prend la main pour toucher ma tête mais maman ne veut pas. Elle ne savait pas que j'étais à moitié sortie .
Ce sont les deux dernières poussées les plus dures mais comme maman voulait en finir, elle pousse de toutes ses forces en criant ou plutôt en hurlant.
La sage femme lui dit "  Venez la chercher , prenez là, elle est là ! " mais maman au début ne veut pas car elle ne ressentait pas de soulagement et ne regardait pas. Puis quand, elle détourne enfin la tête, elle me voit. Du coup, elle tend ses bras et m'attire vers elle pour me poser sur son ventre.
Il est 18h03, papa est très ému, il a les larmes aux yeux. Maman, elle, n'a pas encore réagi. Elle n'a pas réalisé que c 'était elle qui m'avait mis au monde.
Ils me trouvent belle et propre ; j'ai les yeux ouverts, et tout le monde dit que je suis vraiment un beau bébé et que maman a très bien travaillé.
Maman et papa sont très fiers et très heureux. Tout s 'est merveilleusement bien passé. Maman n'a eu ni péridurale, ni épisiotomie (d'ailleurs, elle a demandé à la sage femme si elle en avait eu une car elle n'avait rien senti), pas de forceps, bref tout naturellement. Elle a juste eu une égratignure et deux fils ; elle a eu un peu peur mais après ce qu'elle venait de vivre, se décontracta et me regarda pendant qu'on me faisait les premiers soins .
La sage femme dit à maman de pousser pour le placenta, et comme on dit souvent ça a été la délivrance . Elle a même demandé a le voir.

Anecdotes :
Quand la sage femme a donné Lisa au papa, elle avait croisé les mains, les yeux grands ouverts, l'air de dire : "  bon et maintenant qu'est qu'on fait ? "

 

Estelle

[ .. ]

« Mes Accouchements »

 

Je n'ai jamais été aussi épanouie que lorsque j'ai donne la vie.

 

J'ai accouché de mon fils le 25 Août 1996 après une grossesse superbe, sans soucis : La veille au soir, nous étions chez des amis pour dîner et à 8 mois et une semaine ce ventroux commençait à me peser ....... Nous rentrons assez tôt ......c'est un peu plus tard dans la nuit, que après avoir téléphoné à la sage femme , j'ai réveille mon mari : le grand moment est arrivé !!

Pas une crainte envers ce moment tant attendu .Marc est excité et fatigué en mm temps c'est trop mignon ! Malheureusement déception !! ce n'est pas encore pour tout de suite, la poche des eaux est fissurée mais le travail n'a pas commencé...... je reste en clinique, Marc repart pour une courte nuit de sommeil.

Le lendemain matin mon gynéco passe voir si Un petit homme va venir aujourd'hui et demande un monitoring ! moi je suis sereine pas de douleur pas de contraction très impatiente mais sereine !

Le monitoring est installé et là Miracle je contracte sans douleur toutes les 10 min !!!! Mon mari n'est pas là faut vite le joindre !! je ne veux pas accoucher sans lui !!

Les infirmières me descendent en salle d'accouchement je suis sur excitée !! j'ai envie de courir seule dans les couloirs pour aller plus vite à la rencontre de ce petit bonhomme que j'attends depuis si longtemps Ah Marc arrive enfin heureux et soulagé que je n'ai pas encore accouché.les mauvaises nouvelles aussi ! le petit bonhomme a décide de se cacher le plus haut possible dans mon ventre et en travers !! nous aurons droit a une césarienne bah qu'à cela ne tienne il sera là plus vite mon gros problème est que le papa ne peux être avec nous ....mais bon soyons courageuse tout se précipite je suis réveillée je sens très bien l'opération c'est magnifique il va sortir je devrais l'entendre.mais mon dieu non rien un silence de mort je le vois mon bébé enfin tout bleu qui traverse la salle il doit pleurer !! personne ne dit rien je panique et là tout a coups Comme par magie je bénis ses petits cris que j'entends enfin l'infirmière me l'amène il est magnifique tout rose tout rond si parfait si attentif !! Nous nous sommes regardé un long moment les yeux dans les yeux le plus beau des moments il m'a reconnue

_____________________

 

Evidement les grossesses se suivent et ne se ressemblent pas Celle de ma fille a été un peu plus "pénible" je n'étais pas habituée contractions dilatation du col à 5 mois de grossesse mais bon rien qui n'est vraiment insupportable !

Bien sûr Il fallait que la fin de grossesse soit dans le même esprit !! elle ne voulait pas sortir !!

le déclenchement est programmé malgré les suppliques à mon ventroux ah enfin la veille au soir elle se décide ;-)  la poche des eaux craque bien très bien même je ne savais pas mais on dirait que la pression est a son comble dans le ventre !! vais je exploser ???? Je panique un peu quand même la première fois j'ai pas eu tout ça moi ;-)

Mais bon on dirait que ça se calme je gère un peu plus les contractions enfin !! évidement il est 4 heures du matin et évidement ce n'est pas pour tout de suite je passe la nuit en clinique mais je crois qu'ils m'ont donne des médicaments trop cool !!! j'ai des hallucinations je m'endors je me réveille je me rendors ! je suis excitée, fatiguée, heureuse, angoissée quelle débauche de sentiments le grand moment arrive !!!mon col daigne enfin se dilater et oui celui la même qui nous avait fait des frayeurs au 5e mois mon mari qui était rentré prévenir notre fils de l'arrivée imminente de sa sœur va bientôt arriver il est prévenu que je suis descendue en salle d'accouchement j'essaye timidement de faire la fière en demandant si la douleur des contractions va augmenter encore oui !!! donc le plus sage est de faire une péridurale très bien faite cela dit, car je n'ai pas perdu les sensations juste la douleur s'est estompée  Mon col fait encore des siennes il stagne a 8 cm !! mais pourquoi !!! bon je dois pousser un peu pour essayer de dilater a 10 !! allez en piste j'ai le trac ! vais je bien pousser ah je suis très fière il parait que je pousse très très bien !!! je me suis entraînée faut dire ;-) et bien après plus de 10 heures d'attente elle va arriver Ma fille ! je pousse bon d'accord quoi c'est trop !!!. mais non c'est pas trop je la veux dehors moi!!!!

Aie oui j'ai compris c'était un peu trop fort ! je ne me savais pas si "musclée" ! le bébé le placenta tout est dehors !! désolée c'est déchiré ... Le gynéco fait comme il veut moi je suis en extase !! Ma petite fille tant attendue est là ! le papa est émerveillé, fier

Apres une toilette et un habillage digne d'une princesse , Notre petite Léna nous rejoint enfin dans sa couveuse endormie , le poing levé au ciel  ......révolutionnaire dans l'âme !! Déjà indépendante  Il faut dire qu'elle est née un 4 juillet.

 

Krakine

 [ .. ]

« mon accouchement à moi »

eh bien je suis arrivée à la clinique pour qu'on me déclenche car j'étais à terme.
J'avais surtout peur de la péridurale et de la perfusion . je hais les aiguilles!
bon j'arrive , la clinique fermée faut attendre qu'on vienne nous ouvrir ça commence bien ."oui c'est pourquoi " "euh ...pour accoucher!"
bon ben nous voilà dans la chambre de pré travail où on m'installe , "je reviens pour vous mettre la perf " AU SECOURS !!!  bon elle a l'air sympa, mon copain va fumer une clope grrr ! courageux lui ! bon elle me l'a fait et réussi au bout de la 2ème fois (ouf! ça commence toujours pareil!)
elle me met le gel et regarde où est le bb ( elle me fait très mal car bb est très haut ) je remonte dans ma chambre superbe et très grande avec de quoi langer bb . bon et maintenant qu'est ce qu'on fait "ah oui on attend les contractions et on fait comme elles ont dit aux cours on respire normalement premières contractions légères toutes les 10 minutes au début..."
Une heure plus tard "mais j'ai mal j'ai même super mal" il est 23h , j'ai des contractions toutes les minutes et très douloureuses !!!!!
je supporte tant bien que mal car bb ne descend tjs pas !! col un peu ouvert
je traîne j'essaie de lire de m'occuper
4h du mat  je demande un calmant , ouf une heure de dodo ! et paf c'est reparti
à 8h on vient nous chercher pour descendre en salle de pré accouchement
on "pose" mon ami sur une chaise en attendant que la sage femme lui ramène des chaussons et moi on me "pose" dans une chambre "euh je fais quoi , oups elle est où l'est repartie la sage femme " je patiente en haïssant les cours d'accouchement car non ça ne marche pas j'ai des contractions toutes les 2 secondes je vais le faire là et il y a personne même pas le papa!!!!"
3/4 d'heure après je pars dans le couloir à la recherche de qqn et je trouve des chaussons alors je pars récupérer le papa en m'arrêtant toutes les 2 secondes, cause contractions!!!
il me dit gentiment souffle comme elles t'on dit je l'ai regardé méchant et il s'est tu !
puis ils arrivent sans rien me dire pour percer la poche des eaux , rien senti mais bb est encore haut .
euh "au fait la péridurale c'est pour quand " "ah oui c'est vrai vous la vouliez ?!" me répond mon gynéco (je l'étrangle ? non il a encore du boulot à faire!)
une heure et demi après me voici en salle d'accouchement où on va me faire la péri (je l'embrasserai presque l'anesthésiste !) je sens absolument rien ! et là miracle tout va bien je suis prête à accoucher sur la table position ok !
Tiens je me boirai bien un petit Gini!?! non je n'ai pas le droit ?
Mais bb ne se décide pas à descendre il est bien là haut lui , c'est vrai j'ai un petit bassin mais je voudrai bien accoucher normalement moi !
ben non direction la salle d'op.! bouhouo j'ai peur et je suis déçue mais le personnel est (enfin là ! ) est top!
bon on me prépare devant une stagiaire qui ferme pas les porte super ! mais m'en fous je vais enfin voir mon bb
le papa s'en va derrière une glace derrière moi je ne le vois pas , je ressens tout plein de choses c'est assez bizarre et pas super agréable le gynéco et l'anesthésiste qui reste près de ma tête n'arrêtent pas de déconner ils me font rire et flipper car il dise que le papa est tout blanc qu'il va se sentir mal !!??!
mais ...j'entend pleurer il est là c'est mon enfant on me l'amène , il a une drôle de bouille il est beau ! je suis très émue papa aussi derrière , ça y est il est là il va bien  je l'aime !!!

 

Lucila

[ .. ]

 

« Mon accouchement »

 

Accouchement !!! Mon dieu !!!!!!! Enfin je dis mon dieu mais ç’a pas été si terrible en fait ! Mais quand je ressemblais encore à une montgolfière oui !! C’était HO MON DIEU !!! Ma grossesse c’est passée plus que bien, oui sans blague ! Je ne veux pas passer pour la femme forte et invincible, mais ça s’est bien passé. Pas de nausées (chouette), pas de crampe, aucun état d’âme, rien de rien, même pas une envie subite à 3 heures du mat… j’aime pas les fraises ! Juste un ventre énorme, à partir de mon sixième mois, il a poussé comme un champignon ! Mon bébé dansait le rock la nuit ; ça été mon principal problème ! Ou alors il se prenait pour un champion de boxe je sais pas trop, mais enfin quoiqu’il en soit, dés que j’avais la tête sur l’oreiller, il se réveillait (comme tous les bébés dignes de ce nom), et là je dormais mal, très mal ! Les mois passèrent tranquilles, sans problèmes. J’avais de plus en plus de mal à passer par les portes : « mais c’est pas grave ça ! Comme c’est joli une femme enceinte ! Tu perdras tes kilos après !! » Me disait tout le monde ! Mais non c’est pas vrai ! Je ne les ais pas perdu !!!

Arrivée du jour J, mon bébé était encore au chaud dans mon ventre. Sur les conseils de mon docteur, j’allais le voir, et là !!!!!!!!! Catastrophe !!! Il me dit : « bon aller vite, je vous fais rentrer à la clinique cet aprem, parce qu’à la fin de la semaine, il y a grève des gynécos !! » Mince !! Oh attendez !! Je suis pas prête moi !! Je me faisais à l’idée de mon énorme ventre ! Puis j’ai pas suivi les cours à l’accouchement… je suis forte moi ! Pas la peine ! Aller pas d’histoires. J’ai rendez-vous à 16 heures, mon copain était blême ! Il ne pensait pas que c’était pour de suite ! Arrivée à la clinique, monitoring, ça va… toucher (pff ça alors si on pouvait s’en passer !), Ça va…Bon alors ! Puisque tout est bon, on rentre ? Mais non faut rester là demain 6 heures du mat on déclenche…aie aie aie, Maman !!!!!!!! Foutus gynécos, ils ont bien choisi leur moment pour faire la grève ! Et là je craque crise d’angoisse, larmes à gogo, Laurent (le papa) ne sait plus quoi faire pour me rassurer (il ne l’est pas lui-même), finalement, je me calme, et il s’en va en me promettant d’être là demain matin vers 8 heures. Encore heureux ! Je l’ai pas fait toute seule ce bébé ! Je vous d’écris même pas ma nuit, inutile je pense…

Le 19 décembre au matin (5h30 tapante), une femme entre dans ma chambre : « aller on se réveille, on descend en salle d’accouchement, ça va aller ne vous en faîtes pas » Et bien si justement ! Je m’en fais ! Ça va pas aller !!! J’ai peur !!

Une fois installée sur la table comme par enchantement, je me sens mieux, un peu moins tendue, je regarde l’heure, Laurent ne devrait plus trop tarder. Le processus de déclenchement n’arrive pas, le bébé ne veut pas se décider, il est bien lui ! Au chaud ! Je regarde l’heure,  9 heures et Laurent toujours pas là. Je commence  à m’angoisser sérieusement, les contractions débarquent et le papa n’est pas encore là ! Je vais broyer la main de qui moi ? Qui je vais insulter pendant mes pics de douleurs ?

11 heures, il arrive !!! Mais qu’est ce que ta foutu ? Des jeunes nous ont cassé la voiture, il a du prendre le train : ok ça commence bien…

Les contractions sont supportables, mais dans la salle d'à coté une femme hurle à la mort. Je m’affole je sonne et demande la péridurale, on peut me la faire, c’est cool !

Vite ! Vite ! Vite ! J’ai tellement peur d’avoir mal ! J’ai pas eu le temps de souffrir l’anesthésiste me l’a faite ça y est… même pas eu mal ! Je suis courageuse hein! ? Le futur papa va manger, il est midi, le travail stagne un peu, mais on me dit que c’est pas grave, que c’est mon premier…ok ! Je vous passe quelques petites choses un peu……intimes, les contractions se font très fortes, ( je les sens pas), allez on pousse en faisant comme le chien ! Et bien là j’ai été fière ! Sans les cours  à l’accouchement j’y suis arrivée. Et enfin le bébé, MON bébé, pointe le bout de son nez. Laurent coupe le cordon, il sait plus trop où il habite d’ailleurs ! On pose mon bébé sur ma poitrine. C’est une petite fille adorable, une petite Solène, MA FILLE ! Voilà, c’est déjà fini ? Mince, une fois qu’on a son bébé dans les bras, on se trouve idiote d’avoir eu si peur, d’avoir redouté le pire… Solène pèse 3kilos 930, et elle mesure 51 centimètres…elle est belle MA fille !!

 

Camille

[ .. ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

END